HOMEHorlogersDe Beefe FromanteelRatsmaRootsBibliofielBillardAnsembourgContact

Style : Louis XIV

Horloge de parquet: "Profunda scrutatur"Luik

Numéro d'inventaire: année 1921

Description artistique:Luik La tête est droite et surmontée d'un chapeau galbé terminé par une tablette, avec une console aux angles, reposant sur une corniche saillante en ressauts sur des pans coupés bombés. "Une ligne de lambrequins est suspendue à une moulure qui suit le profil de la corniche " 1. La face centrale a un fronton arqué. " La moulure entourant la vitre est décorée d'un motif de jonc rubané à l'extérieur et de feuille d'eau à l'intérieur. Les coins du fronton sont occupés par des motifs floraux ". Cette tête dont trois faces sont vitrées est à pans coupés creux à l'arrière et bombés à l'avant. Ceux-ci possèdent une ornementation très délicate : culots, feuilles d'acanthes et plates-bandes. La tête, cinq centimètres plus large que le bassement est séparée de la gaine par une moulure en talon dont la partie inférieure est occupée par une cannelure fleuronnée et la partie supérieure ornée de motifs végétaux"2. La gaine a trois faces vitrées (les vitres sont anciennes car elles ont été mises à plat artisanalement, mais cela ne veut pas dire qu'elles sont d'origine) et divisées en trois parties. " Sur la face avant, une moulure entoure cette vitre chantournée à ses extrémités de motifs végétaux . Aux trois-quarts et au quart de cette face, une coquille prolongée de part et d'autre par un motif végétal sort de traverse. Cette coquille est fendue longitudinalement " 4 (peut être pour permettre la fixation d'un baromètre de Torricelli). " Les montants de la face avant sont aussi à pans coupés. Ils sont ornés d'une chute de culots sur les parties inférieure, supérieure, en plus de culots. La jonction de la tête de l'horloge se fait par un mascaron et une feuille d'acanthe " 5. Les côtés percés de deux vitres d'égales dimensions sont ornés de motifs végétaux et de coquilles. L'ouverture de la porte, donnant accès au balancier se manœuvre par un mécanisme d'ouverture situé dans la partie centrale de la face gauche. Le socle est évasé: " ses pans sont coupés, légèrement arrondis et saillants. Ils sont décorés d'une feuille d'acanthe en bas et d'une chute de culots en haut : le pan-coupé est entouré d'un léger cordonnet passant sous la feuille d'acanthe. Le motif du cordonnet entoure aussi la face avant du bassement. Il se termine sur le côté supérieur par une palmette stylisée et exécute une pointe rentrante sur la partie inférieure où se loge une coquille. Le centre du panneau est occupé par un panier fleuri. Les deux pieds antérieurs du socle sont en forme de demi-toupie " 6. La symétrie des motifs correspond au style Louis XIV. Le cadran: sa face de base est on laiton étamé, tandis que le tour d'heure est en étain. Les écoinçons représentent les figures allégoriques des quatre saisons. Sur le fronton, on voit un blason ovale portant les armoiries de la famille de Loën d'Enschede: " d'argent à la fasce bastillée de deux pièces de sable, accolée on chef de trois corbeaux rangés du même; il est timbré d'une crosse et accompagné d'un cartouche où se lit la devise : Profunda scrutatur "3.

Description technique : mécanisme d'une horloge comtoise auquel on a ajouté un balancier doté d'un système de compensation thermique. Ce type de balancier est assez inhabituel dans ce genre d'horloge, on le trouve le plus souvent dans des régulateurs. Luik

Dimensions:

Datation: "vers 1730-1740" 7

Horloge de parquet Horloge de parquet inscription: "Profunda scrutatur" (sur le cadran)

Provenance: D'après Richard Forgeur, cette horloge aurait été achetée ou fabriquée pour l'abbesse de l'abbaye du Val-de-Vierges (située sur la commune d'Oplinter) Benoite de Loën d'Enschede 8. Née le 2 mai 1684 au château de Roosbeek, elle est élue abbesse. le 1 5 mars 1726 et décède le 17 mai 1763.

Informations particulières: - Les charnières de la tête et celles de la gaine sont opposées. - Cette horloge a été restaurée en 1993 par Jean-Michel Bral, élève de I'Institut Saint-Laurent de Liège.

1. Extrait de : L'horloge en gaine à Liège au XVIllth century / Michel Lefébvre. - Liège : Université de Liège, Faculté de Philosophie et Lettres (Ulg), 1979
2. Extrait de : Les horloges de parquet liégeoises et namuroises / Jean-Marie Lhermitte. - In : Le journal du collectionneur nº55, octobre et november 1995, page 21-30
3. Extrait de : Une horloge de l'abbaye d'Oplinter au musée d'Ansembourg à Liège / Richard Forgeur. - In : Le Vieux Liège 1966-1970, page 204-205
4. Extrait de : Les horloges de parquet liégeoises et namuroises / Jean-Marie Lhermitte. - In: Le journal du collectionneur nº55, octobre et novembre 1995, page 21-30
5. Extrait de : Les horloges de parquet liégeoises et namuroises / Jean-Marie Lhermitte. - In: Le journal du collectionneur nº55, octobre et novembre 1995, page 21-30
6. Extrait de : Les horloges de parquet liégeoises et namuroises / Jean-Marie Lhermitte. - In: Le journal du collectionneur nº55, octobre et novembre 1995, page 21-30
7. Extrait de : L'horloge en gaine à Liège au XVIlle siècle Michel Lefebvre. - Liège : Université de Liège, Faculté de Philosophie et Lettres (Ulg), 1979. -
8. Le prénom de baptême de cette abbesse est Lucrèce. Benoite est son nom de religion.

Chacun est invité d'envoyer des images, des informations etc sur des horlogers belges (wallons, flamands et germanophones).


De Beefe

Gille De Beefe

lode.goukens@ugent.be

© Copyright, all rights reserved, 2010